bête du Gévaudan théâtre enquête

Un coin d'Ombre

.Sagnous, minuscule hameau en Margeride.
Nous sommes au printemps 1767.

Jeanne, l'aubergiste, et Mélanie, la voisine, bavardent en attendant l'arrivée d'un brigadier qui vient pour "enquêter...".


Mélanie
- Jeanne... J'ai vu le bourreau cette nuit....

Jeanne
- Le bourreau? Quel bourreau?

Mélanie
- Mais le notre enfin! Celui de Mende. J'ai rêvé qu'il montait sa machine près du lavoir.

Jeanne
- Les rêves Mélanie c'est la tête qui s'amuse, il faut pas y faire attention.

Mélanie
- Elle s'amusait pas ma tête. II fait peur cet homme. Et d'une laideur! Il ferait avorter une truie!

Jeanne
- Vous l'avez déjà vu?

Mélanie
- Y a longtemps, j'étais une gamine. Il était venu à Soulages pour un qui avait noyé sa femme. Ma tante m'avait amenée. Je verrai toute ma vie sa tête tomber dans le panier. Et tout ce sang.!

Jeanne
- Pourquoi vous avez regardé, aussi, Mélanie? Il fallait fermer les yeux ou bien regarder ses pieds...

Mélanie
- Je savais pas, moi, je n'avais rien compris. Pensez, j'avais six ou sept ans. En attendant cette nuit, j'en ai rêvé. Allez savoir pourquoi?

Jeanne
- Pour rien, Mélanie. Je vous dis que ça ne veut rien dire les rêves. J'ai bien rêvé des dragons moi cette nuit. Même qu'ils avaient mis le feu à Malassagnes! Et pourtant les dragons ils ne sont pas près de revenir !

Mélanie - Qu’ils restent où ils sont ceux-là! Encore s’ils avaient tué la bête mais elle est toujours là qui rôde ! J’en suis malade moi, avec ma petite qui court les bois du matin au soir! Il faut qu’il lui arrive un malheur !

Jeanne
- Mathilde ne risque rien, elle est trop près du Bon Dieu ! Elle lui parle en marchant. C’est toute innocence ! Ceux-là, la bête les laisse tranquilles.

Mélanie - Vous croyez ?

Jeanne
- Bien sûr. L’évêque l’a fait dire par le curé dimanche. Vous l’avez entendu comme moi. Et un évêque ça ne se trompe pas.

Mélanie
- Vous voulez savoir ce que j’en pense, Jeanne ? Cet évêque, c’est un âne !

La porte s'ouvre et un vieux curé entre.



Un autre extrait:


Le second des soliloques de la vieille.


Le curé dit que c’est une punition du Bon Dieu cette bête... Il répète ce que dit son évêque.... C'est son travail... En colère le Bon Dieu? Qu’est-ce qu'on lui a fait? Et pourquoi il s'en prend aux enfants d'abord? Les enfants ça n'a pas eu le temps de faire du mal... Et puis on n'est pas pires que les autres. Pourquoi nous? On n'est pas meilleurs mais on n'est pas pires! On trime, on pâtit, le peu qu'on a on nous le prend, à part ça on est des sauvages, on engraisse des emperruqués, des emplumés à uniforme qui ne savent pas qu'on existe et quand on a du malheur Monseigneur fait briller sa bague et crie: Péché! Vous avez péché! C'est bien commode, on se mord les doigts, on se tait, va réclamer après ça! Tais-toi et crève...